Dans leurs démarches de prospection, la plupart des entreprises mettent en place des campagnes d’emailing. Mais si l’on observe un bon retour sur investissement grâce à cette technique, vous pouvez également passer inaperçu… Pour éviter cela, il est important de respecter certaines règles avant d’appuyer sur la touche “Envoi”.

Mettez en place une véritable stratégie

Ça y est, vous avez eu le déclic ! Pour prospecter, vous allez désormais passer à l’emailing. Mais pour cela, pas question de vous précipiter. Il est essentiel de réfléchir à une stratégie efficace pour éviter que votre campagne n’atteigne personne.

Pour cela, définissez dans un premier temps votre cible (B2B ou B2C), ce que vous souhaitez lui transmettre, et les objectifs à atteindre.

Avant de penser au contenu lui-même, des recommandations sont de mise. N’envoyez jamais votre emailing sans l’avoir testé au préalable. Les mails ne s’affichent pas toujours de la même façon selon les supports. C’est également l’occasion de jeter un œil aux coquilles dans votre texte, à votre adresse de réponse, aux informations que vous transmettez et aux liens joints.

Sachez aussi que votre mail doit pouvoir se lire sur smartphone, car ce support est de plus en plus utilisé par les internautes pour consulter leurs messageries. Optez donc plutôt pour un texte aéré et boycottez les images, souvent trop lourdes.

Un emailing pour parler à vos prospects

L’emailing est un échange entre humains, et non entre robots. Il est donc très important de bien travailler votre contenu, autant sur le fond que sur la forme.

Pour commencer, trouvez un objet impactant et court qui donne envie à vos prospects d’ouvrir le mail et d’en savoir plus. Ainsi, afin de faire en sorte que le message ne tombe pas directement dans les spams ou la corbeille, il vaut mieux éviter les termes trop commerciaux.

De la même manière, il peut être judicieux de personnaliser votre message, pour ajouter une dimension humaine à cette prospection. La solution ? Installer un CRM. Ce dernier pourra gérer vos prospects et vous aider à les cibler selon leur âge ou leur secteur d’activité, par exemple. Mais pour de meilleurs taux d’ouverture, pensez tout de même à nettoyer votre liste de contacts, en supprimant les personnes inactives ou les adresses erronées.

Une fois tous ces conseils appliqués et votre emailing soigneusement rédigé, il est temps de vous lancer ! Mais avant d’appuyer sur le bouton « Envoyer », il vous faudra déterminer le bon moment pour toucher vos prospects, selon les jours ou les fuseaux horaires. Pour vous aider dans cette démarche, il est primordial d’analyser les résultats de chacune de vos campagnes. Cela vous permettra de vous améliorer pour vos prochaines campagnes Et si jamais vous avez besoin d’un coup de pouce, DesClicsMédias est là pour vous aider !